Développer des formations et cursus « supérieurs » dans le Centre
Cursus supérieurs - Fiche projet Centropôle
Bandeau enseignement, emploi et formation

Projet :

Développer des formations et cursus universitaires ou d’enseignement supérieur dans le Centre. Ces formations répondront prioritairement aux besoins du territoire.

Objet :

Plusieurs constats démontrent la nécessité de développer des cursus supérieurs dans le Centre.

Premier constat :

Territoire de 275.000 habitants, notre territoire ne dispose pourtant pas de cursus universitaire et dispose de 4 implantations de Hautes Ecoles. En 2021, la HELHa informait La Louvière de son souhait de quitter le territoire en 2025 au profit de Montignies-sur-Sambre. Malgré une augmentation du nombre d’étudiants chaque année, ce déménagement signifie le départ de 300 étudiants qui suivent des formations en management hôtelier, marketing, management logistique et tourisme. Quand on connaît la force de notre territoire en termes de marketing et de logistique, ce déménagement est une perte pour notre territoire, handicapant sa vitalité socio-économique.

Deuxième constat :

Entre janvier et octobre 2022, 3.557 offres d’emplois requérant des études supérieures ont été publiées sur l’ensemble du territoire. Selon les données du bassin EFE Hainaut Centre, les métiers les plus demandés par les entreprises de la région sont infirmiers en soins généralistes, employés administratifs et cadres administratifs (fonction de management). Notre territoire dispose donc d’un environnement attractif en termes de possibilités d’emplois avec un large panel de choix possibles. De nombreux secteurs garantissent, à la sortie des études supérieures, un emploi aux étudiants terminant avec brio, leur permettant de se lancer rapidement dans la vie active.

Troisième constat :

En région du Centre, le nombre d’étudiants en secondaire est de 21.712. Or, seuls 1.608 étudiants étudient par la suite dans le supérieur sur notre région. Cela veut dire que seuls 7 % des étudiants de secondaire poursuivent des études sur notre territoire. Seules les villes de La Louvière, Morlanwelz et Braine-le-Comte proposent des formations, sans grande diversité. En parallèle, les régions de Charleroi Métropole et de Wallonie Picarde accueillent 23 % du pool d’étudiants du secondaire. Pour Mons-Borinage et environs, ce chiffre monte même à 37 %. Quand on connaît la précarité de notre territoire, et plus spécifiquement les difficultés pour les étudiants en termes de logement ou de mobilité, cette situation ne fait qu’augmenter les difficultés. Les étudiants sont en effet obligés de quitter le territoire pour se rendre ailleurs afin d’étudier dans le supérieur. Notre territoire subira par la suite une forme de double peine, avec une fuite des cerveaux. En effet, les jeunes vivent souvent à proximité de l’endroit où ils ont étudié et donc ne reviendront pas dans le territoire.

Centropôle a donc à coeur de collaborer avec le Pôle Hainuyer afin de développer des formations permettant d’une part de répondre aux besoins de main d’oeuvre du territoire, veillant ainsi à développer son microcosme économique tout en permettant aux habitants du territoire de pouvoir étudier à proximité de chez eux, démocratisant de fait les études supérieures.

Actions :

1. Définir les métiers en pénurie en région du Centre (métiers dont les formations se font au niveau du supérieur) et les formations permettant de répondre à ces besoins.
2. Rencontrer le Pôle Hainuyer afin de développer avec eux un échéancier permettant de lancer des formations/cursus/certificats sur notre territoire.
3. Collaborer avec les Villes et Communes, et plus particulièrement La Louvière afin de définir des lieux d’accueil pour ces futures formations.
4. Collaborer à la réalisation d’un dossier à remettre à l’ARES ;
5. Ouvrir la formation lors d’une prochaine rentrée académique et accompagner la promotion de celle-ci.

Partenaires :

– Le Pôle Hainuyer ;
– Le Forem et le Bassin EFE (données statistiques et besoins) ;
– Les Villes et Communes (mises à disposition de lieu) ;
– ARES – Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur ;
– Le Conseil Economique et Social.

Temporalité :

Année 2024 dans le cadre des lancements de dossiers et des réflexions autour des certificats et formations/cursus. À la suite de la réunion du 30 mai 2023, la prochaine réunion devrait se tenir au tout début de l’année 2024. La mise à disposition des données sur l’état de l’emploi en région du Centre par le bassin EFE ainsi que par le FOREM seront des plus-values dans le cadre de ce projet.
Il est souhaité que, dès la rentrée 2025, nous puissions développer au moins un certificat sur le territoire afin de répondre aux besoins.

Moyens / financements :

Pas de dépenses dans le chef de Centropôle.
Une campagne de publicité sera peut-être nécessaire afin de promouvoir ces nouvelles formations sur notre territoire.

Objectifs de Développement Durable de l’O.N.U. :

Objectif de Développement Durable de l'O.N.U. 1 : pas de pauvreté
Objectif de Développement Durable de l'O.N.U. 4 : éducation de qualité
Objectif de Développement Durable de l'O.N.U. 8 : travail décent et croissance économique
Objectif de Développement Durable de l'O.N.U. 9 : industrie, innovation et infrastructure